Conclusion

A quel point la fin du pétrole aura-t-elle un impact sur la pharmacopée ?

Nous pouvons enfin répondre à cette question.

Ce que nous pouvons dire, c'est que l'impact sur la pharmacopée sera redoutable ! En effet, la fin du pétrole entrainera sûrement la fin des médicaments tels que nous les connaissons aujourd'hui. Trop de médicaments sont dépendants du pétrole, que ce soit dans leur principe actif ou même dans leurs excipients. De plus ces excipients touchés par la fin du pétrole sont des excipients importants pour le médicament : les parabènes permettent de conserver ces médicaments, on ne peut pas se permettre de les enlever. Ils sont primordiaux... Ensuite, le pétrole est aussi important dans les principes actifs. Cette ressource fossile est utilisée dans des médicaments que l'on utilise très souvent, c'est le cas des dolipranes ou encore de l'aspirine. Sans ce pétrole nous ne pourrons plus combattre les fiêvres et les douleurs aussi bien que ce que nous pouvons le faire aujourd'hui. Nous ne pouvons pas produire ces médicaments autrement.

Cependant, il y a toujours malgré tout, des solutions. Comment faisait l'homme avant que tout cela ne soit inventé ? De plus la médecine évolue toujours. Comme nous l'avons dit nous pouvons toujours utiliser la médecine par les plantes, phytothérapie, ou tout ce qui est naturel (huiles essentielles,...). Mais le coût risque d'être très cher car il faudrait exploiter beaucoup de plantes pour obtenir peu de produit. On peut encore éviter de tomber malade en faisant attention à son alimentation tout simplement. Mais dans le cas des cancers, de simples plantes risquent de ne pas suffire.

Peut-être qu'un jour trouverons-nous des médicaments dépourvus de pétrole dans les principes actifs ou même dans les excipients ? Peut-être pourrons-nous faire des conservateurs sans pétrole ? Nous espérons trouver d'autres principes actifs et excipients qui auraient les mêmes fonction que les produits du pétrole au sein du médicament, sans pour autant être à base de pétrole. Et si l'on avançait dans tous les domaines de médecine douce, de médecine curative ou encore la médecine par les plantes, peut-être pourrions-nous nous soigner sans même un seul médicament.

La science et la médecine nous réservent encore bien des surprises !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site